Comment nettoyer son clavier en profondeur en 5 étapes ?

nettoyer son clavier

Une bonne hygiène environnementale est capitale lorsque nous utilisons nos outils informatiques. Les claviers d’ordinateur sont à cet effet, des surfaces ultra sensibles aux microbes. De fait, ils demandent une attention particulière lors du nettoyage de votre ordinateur. Comment nettoyer son clavier d’ordinateur en profondeur ? Nous vous proposons de devenir un as du nettoyage de votre clavier d’ordinateur à travers les cinq étapes suivantes.

Quelques préliminaires

Avant tout propos, nous vous fournirons le matériel essentiel dont vous devez disposer pour un nettoyage impeccable. En outre, nous répondrons à une question qui nous revient souvent. Il s’agit de savoir s’il faut démonter les touches ou les laisser.

Le matériel à avoir

Le nettoyage d’un clavier nécessite un matériel très facile à obtenir. Il est constitué d’éléments essentiels et facultatifs mais recommandés pour un résultat impeccable. Pour les éléments essentiels, vous devez avoir :

  • Deux tissus doux ou du coton ;
  • Des cotons-tiges ;
  • Du vinaigre ;
  • Un pinceau.

Le matériel facultatif se présente comme suit :

  • Une bombe à air comprimé ;
  • Un sèche-cheveux ;
  • Une solution désinfectante pour le nettoyage  ;
  • Une pince ou un décapsuleur de touches.

Tout ces éléments sont disponibles sur Amazon et à moindre coût.

Enlever ou ne pas enlever les touches : que faire ?

Voilà bien une question sur laquelle la plupart des avis restent mitigées. La réponse majoritaire penche du côté négatif, c’est-à-dire, ne pas enlever les touches. Alors, nous vous recommandons de choisir ce qui vous convient le mieux.

Cependant, pour un nettoyage en profondeur, il convient de débarrasser votre clavier de la moindre tâche ou du moindre microbe. Dans ce sillage, il vous faudra nécessairement retirer les touches de votre clavier. Certaines études ont prouvé que les saletés se logent beaucoup plus à l’intérieur des touches. Avec le temps, elles se multiplient très vite et votre clavier devient un repère de bactéries. C’est d’ailleurs pourquoi, nous vous conseillons d’effectuer un nettoyage chaque trimestre.

En revanche, si vous craignez de ne pouvoir réaliser cette opération comme il le faut, nous vous conseillons d’effectuer un nettoyage simple. A cet effet, vous pouvez tout simplement laisser les touches. Vous réaliserez donc votre nettoyage en utilisant un sèche-cheveux ou une bombe à air comprimé. A présent, allons à la découverte des cinq étapes de votre nettoyage.

Eteindre son ordinateur et choisir un bon cadre

La première étape est la plus simple. Elle consiste à mettre ordinateur hors tension. Il est important d’éteindre l’ordinateur car, les solutions désinfectantes peuvent créer des dysfonctionnement. Par ailleurs, si vous disposez d’un ordinateur de bureau, une autre procédure est envisagée. Il vous faut tout simplement retirer le câble de connexion USB du clavier de l’unité centrale.

Cette étape est capitale comme nous l’avons dit puisqu’il s’agit d’appareil électronique. Et vous le savez bien, l’eau et le courant ne font pas bon ménage. Une autre chose non moins importante est le choix du cadre approprié au nettoyage. Nous vous recommandons d’opter pour un endroit éloigné de tout point d’eau et surtout bien éclairé. De plus, il convient d’avoir un plan de travail dégagé et une bonne aération.  

Une fois après avoir éteint votre ordinateur ou débranché votre clavier et défini un lieu, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Dépoussiérer la surface de votre clavier

Dans cette étape, vous devez tout d’abord faire un nettoyage superficiel avec le tissu doux ou le coton. Ce premier nettoyage vous permet d’enlever la poussière qui s’est déposée sur la surface externe de votre clavier. Il sert également de préparation pour la suite de la procédure.

Ensuite, à l’aide d’un pinceau ou d’une bombe à air comprimé, procédez au dépoussiérage progressif de votre clavier. Comment s’y prendre ? Pour le pinceau, utilisez-le comme un balais en faisant un mouvement de va-et-vient de la gauche vers la droite.

Pour votre bombe à air comprimé par contre, pulvérisez juste votre clavier. Pour réussir efficacement le geste, il vous faut rapprocher la paille de sortie d’air de la surface du clavier et le pulvériser durant deux minutes.

Par ailleurs, si vous êtes débrouillard(e), vous pouvez vous servir d’un sèche-cheveux. C’est une solution assez pratique. Cependant, il est strictement interdit de l’utiliser en mode « air froid ». En effet, le mode « air froid » libère des particules qui peuvent détériorer à long terme votre clavier. Quoiqu’il en soit, le sèche-cheveux est une alternative assez efficace et économique si vous en disposez à la maison.

Lorsque vous vous êtes convaincu(e) d’avoir dépoussiéré avec tact votre clavier, vous pouvez passer à l’étape suivante. Il s’agit bien entendu du nettoyage minutieux des touches de votre clavier. 

Nettoyer les touches avec minutie

Cette étape est la plus cruciale de tout votre nettoyage. C’est à partir d’elle qu’on peut mesurer la profondeur du travail que vous réalisez. Comme nous l’avons déjà dit précédemment, les microbes s’entassent beaucoup plus en profondeur sur les touches de votre clavier. Cette étape du nettoyage vous fera les chercher et les détruire avec votre solution désinfectante.

Après avoir donc retiré toutes les touches, mettez-les dans un bocal. Remplissez le bocal d’eau tiède mélangée au vinaigre blanc et laissez les touches reposez durant environs deux heures. L’action du vinaigre est spéciale dans le cas d’espèce. En effet, il facilite la pénétration de la chaleur au niveau des touches et détruit ainsi tout microbe.

Au bout des deux heures, vous verrez toutes les saletés charger l’eau d’une teinte un peu foncée. Retirez les touches, nettoyez-les et séchez-les. Nous vous conseillons vivement de prendre une photo de votre clavier avant de le démonter. Avec cette astuce, l’assemblage final après le nettoyage sera plus aisé.

Nous savons que deux heures, ça peut paraître long. Alors, profitez-en pour récupérer le support des touches et y passer du coton-tige. C’est une petite anticipation de l’étape suivante.

Nettoyer les surfaces environnantes

Pour cette quatrième étape, vous aurez à reproduire les mêmes gestes que lors deuxième étape. Tout d’abord, enlevez la crasse avec un pinceau puis, un coton-tige pour plus de propreté. Faites des mouvements de va-et-vient en veillant à ne pas laisser la moindre saleté visible. Si vous négligez ce détail, en seulement trois jours, votre nettoyage sera réduit à rien. 

Ensuite, à l’aide de votre bombe à air comprimé ou de votre sèche-cheveux, aspirez toute la poussière entassée sur le support de vos touches. Portez une attention spéciale aux différents coins de ce support afin de rendre votre clavier encore plus propre.

Enfin, procédez à la désinfection de toute la surface. Cela permettra d’éliminer tout résiduel de microbes et de donner de l’éclat au support de votre clavier. Vous pouvez de manière optionnelle y passer une dernière fois du coton imbibé de vinaigre ou d’alcool. Vous y êtes presque ! Votre clavier brillera bientôt de mille feux.  

Terminer le nettoyage

Vous voici à la dernière étape de votre nettoyage. Il faudra rassembler chacune des touches et les remettre dans l’ordre initial. Pour ce faire, référez-vous à la photo prise au moment de les retirer. Ensuite, insérez-les dans l’appareil destiné à chacune d’entre elles sur la surface du clavier de l’ordinateur. Vérifiez que tout est au point.

Par ailleurs, nous vous préconisons d’utiliser le tissu doux pour dépoussiérer une dernière fois votre joli clavier. Maintenant qu’il est propre, il vous revient de l’entretenir et de le maintenir propre au mieux.

Cela, vous permettra de ne pas avoir à répéter le nettoyage plus de fois qu’il n’en faut. Reconnectez votre clavier et allumez le PC pour vérifier qu’il fonctionne bien. Rien ne vaut le plaisir d’un clavier propre.

Quelques conseils pour finir

comment nettoyer son clavier en cinq étapes
Votre clavier, un outil à entretenir

Vous venez de réaliser une tâche bien délicate. Il vous faut à présent prendre soin de votre clavier. Pour ce faire, nous vous recommandons vivement d’éviter de manger à proximité de votre clavier. En effet, les miettes de repas s’incrustent très facilement dans les parois du clavier. Elles deviennent ainsi, des vecteurs d’insalubrité et de développement de microbes.

De plus, nous vous conseillons de vous procurer une couverture transparente (en polyuréthane thermoplastique) pour votre clavier. Ce genre de couverture est assez efficace pour protéger les touches contre la poussière environnante. Vous pouvez vous en procurer sur internet ou dans votre magasin habituel.

Par ailleurs, quelques attitudes sont à éviter pendant et après le nettoyage de votre clavier. Dans ce cadre, nous vous conseillons d’éviter au maximum de secouer violemment votre clavier. En effet, en secouant votre clavier, vous fragilisez son système interne. C’est une erreur qui est généralement répandue au sujet du nettoyage des claviers.

En outre, il est strictement interdit de plonger tout le clavier dans une eau mousseuse ou dans votre lave-vaisselle. Cela détériorerait immédiatement votre clavier puisqu’il est un outil électronique. Aussi, en utilisant votre sèche-cheveux, veillez à ne pas le mettre en mode « air froid ». Pour finir, nous vous recommandons de bien ranger les vis de votre clavier afin de ne pas les perdre. Pour ce faire, vous pouvez les mettre dans un bocal.

Alors, cet article sur comment nettoyer son clavier vous a-t-il intéressé ? Retrouvez sur notre site tout ce qu’il faut savoir sur le métaverse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.